Avoir un piercing

Avoir un piercing

Le piercing est une pratique très ancienne et répandue qui s'est réaffirmée de nos jours dans notre société occidentale. Acteurs, chanteurs, sportifs, beaucoup de personnalités possèdent des...

Le gothique : un univers à part entière

par | Avr 29, 2020 | Lifestyle

Outre ses goûts musicaux différents de ce que la plupart des gens écoutent, le gothique, bien que prônant souvent l’avènement d’un système, possède un lifestyle propre à lui. Le choix de ses vêtements, de sa coiffure, et, dans le cas des demoiselles, de son maquillage, rien n’est laissé au hasard. C’est un réel investissement, autant pécunier, que temporel. Cela prend beaucoup de temps de se préparer lorsque l’on adopte ce mode de vie. Les vêtements amples, nombre de lacets et de lanières à organiser, le maquillage complexe et sophistiqué. Souvent montrés du doigt par la société, les gens ne prennent pas conscience de l’investissement personnel, et de l’effort constant que cela requiert. Même chez eux, les éléments de décoration ne sont souvent pas laissés à la légère. Que ce soit des posters, des meubles, des éléments de décoration ou même des verre tête de mort, l’effort et l’implication est totale. Il n’est pas rare de retrouver chez ces personnes un sens de l’esthétisme poussé, et une appétence pour la lecture et la poésie.

Gothique-dans-la-brume

Histoire du mouvement gothique

Le mouvement gothique est apparu à la fin des années 1970 en Angleterre et en Allemagne. Ce mouvement artistique est né grâce au mouvement punk de l’époque, qui se voyait mourant, et qui s’est donc trouvé un digne successeur. Les différences sont notables et nombreuses, mais on retrouve un certain état d’esprit anti-système, qui les unis. Beaucoup de personnes pensent que ce mouvement est une phase de l’adolescence, et que seule des personnes bizarres et dérangées peuvent trouver un intérêt à s’habiller en noir, et s’imaginent alors tout un tas de choses sur leurs activités et leurs pensées. Mais ce mouvement, bien qu’aujourd’hui peu courant, à su et sait encore créer de belles choses, autant artistiquement et spirituellement, qu’au niveau de la mode et de l’acceptation de soi.